28/06/2007

La Princesse Maleine

Donnée au théâtre Le Public par la Compagnie "Entre Chiens et Loups" et "Zone Urbaine Théâtre".

Mise en scène: Jasmina Douleb.

 Bon,! quoi dire, cela m'a fait penser à des scènettes de feu de camp scout.

Le public assis sur les buches de bois, les acteurs jouant entre les groupes de spectateurs, une originalité, soit, mais qui n'a pas beaucoup de sens. 

Le texte de Maeterlinck m'a paru assez plat et sans poésie (malgrè le prix Nobel!), diction médiocre des acteurs, costume banal.

Je me suis embété. Dommage.

JP

 

Le site du Public ne permet pas de copier les photos, ni les infos! C'est pas chouette et pas très malin! Na!

09:37 Écrit par Jean-Pierre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : theatre |  Facebook |

26/06/2007

Lecture

loujine1

« La défense Loujine »,  voilà un belle lecture où Vladimir Nabokov l’auteur de « Lolita » et de « Adda », décrit la vie d’un joueur et maître d’échec. Son esprit est complètement absorbé par cette activité qui le subjuge entièrement. La sensible « Madame Loujine » malgrè l’incompréhension de  sa famille aristocatique,  russe, émigré du Berlin préhitlérien l’aime comme on aime un enfant difficile.Un régal de style, de psychologie et de finesse.    
Nabokov_book_cover
NABOKOV

11:14 Écrit par Jean-Pierre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : livres |  Facebook |

24/06/2007

Journées de la musique

Pour les journées de la musique nous assistons à un petit concert à la ferme de Holleken à Linkebeek:

Soliste,  le pianiste Olivier de Spiegeleer

Au programme:

Chaconne en sol HWV 435 de Haendel
Paix des bois et Sylphe de Grieg.
Scènes de la Forêt de Schumann.
Prélude, fugue et variation de Franck.
Les jeux d'Eau de la Villa d'Este et Venezia e Napoli de List.
En bis, Un nocturne de Chopin.

 

Olivier de Spiegeleer joue tout celà de mémoire, il commente brièvement chaque morceau, ce qui ajoute agréablement du sens à la musique.

La chaconne m'a semblée plutôt faite pour le cavecin que pour un Steinway, même quart-queue.

Jolies pages de Grieg.

Les Scènes de la Forêt valent surtout dans les passages poètiques.

Mention spéciale pour le délicat et profond Franck.

Quand à List les effets de virtuosité ne m'impressionnent pas musicalement.

Heureusement Chopin est revenu en douceur.

 

Belle soirée musicale dans une grange rénovée. 

 

 

10:16 Écrit par Jean-Pierre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : concert, musique |  Facebook |

21/06/2007

Randonnée Pyrénées atlantique

LE GR 10 - UNE RANDONEE DANS LES PYRENEES ATLANTIQUES

 

Première journée

Saint-Jean-Pied-de-Port, petite ville dédiée au pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle, début de ma randonnée. Passage au village de Caro, à la crête d’Handiamendi qui surplombe Esterençuby. Diner à Estérencuby, puis, montée vers Phagalcette où se trouve le joli petit gîte de Kaskoleta. Souper sur la terrasse, face à un joli paysage de collines basques.

Dénivelé positif : 870 m

Distance : 16 km

Horaire : de 8h30 à 15h00

Pyrénées 048

 

La rue d'Espagne à St-Jean-Pied-de-Port, avec ses auberges à pèlerins

 

Pyrénées 066

 

Le GR10 domine Esterencuby

 

 

Pyrénées 090

 

Le gîte de Kaskoleta

Pyrénées 100

 

Sur la terrasse.

 

Deuxième journée

Départ de Phagalcette dans une brume bruinante, monté à la crête de Ithurramburu, descente dans un vallon puis forte montée vers le Col d’Irau où le soleil revient. Monté au Sommet de l’Ocabé avec ses petits cromlech. Belle descente vers le chalet Pedro –diner- poursuite vers le col d’Orgambidesca dans la forêt d’Iraty. Logement dans le gîte communal, diner au restaurant d’Iraty. Vu un anglais qui doublait les étapes. Beau paysage de montagne au dessus des nuages.

Dénivelé positif : 1320 m

Distance : 21 km

Horaire : de 8h00 à 16h00

Pyrénées 118

 

Bornes du GR10

 

Pyrénées 124

 

En montant à l'Ocabé

 

Pyrénées 158

 

Soir en forêt d'Iraty au dessus de la Haute Soule

 

Troisième journée

Départ par vent violent qui coupe le souffle et déporte la marche. Descente par la variante de GR10 vers Larrau au lieu du chemin de crête par le Pic des Escaliers qui me semble risqué. Café à l’hôtel de Larrau, dans la vallée où le vent est calmé, poursuite par la route vers Logibaria. Arrivée à midi et demi. Balade vers la passerelle d’Holzarte , pont suspendu surplombant les gorges d’Olhadubi. Retour à l’auberge –je revois mon anglais de la veille qui passe cette étape. Diner à l’auberge de Logibar. Rencontre de Jean-Michel X, artiste de théâtre parisien et un peu écrivain.

Dénivelé positif : 200 m

Distance : 16 km + 2 x 3 km

Horaire : de 7h30 à 12h30

Pyrénées 164

Au village de Larrau

 

Pyrénées 196

L'auberge de Logibar = Logis et Bar ??

 

Pyrénées 176

La passerelle d'Holzarté suplombe la gorge de 150 m

 

Pyrénées 190

. .

Quatrième journée

On annonce des coupes de bois sur l’itinéraire du GR10 rendant le passage difficile. Départ par la variante passant par la passerelle d’Holzarte malgré un rallongement de 2 à 3 km. Belle traversée de la Forêt d’Holzarté et des pentes herbeuses au dessus des gorges, montée aux étables de Abarrakia, remontée du vallon d’Olhadubi, puis vers un col donnant sur Sainte-Engrâce. Descente sur Saint Engrâce par une petite route puis à travers des prairies en surplomb des gorges de Kakouetta. Petite perte du GR qui m’oblige à passer quelques clôtures difficiles et à un détour entre les fermes.

Diner à l’entrée des Gorges de Kakoueta. Visite du site (+2 km aller et 2 km retour) puis longue route vers le hameau de Senta et le gîte d’étape.

Revu Jean-Michel et un couple d’anglais faisant le GR10 pour la deuxième fois. Bon souper.

Dénivelé positif : 1.200 m

Distance : 21 km + 3 km + 2 x 2km = 28 km

Horaire : de 8h00 à 17h00

Pyrénées 200

Dans la gorge d'Holzarté

 

Pyrénées 218

Tout au fond, la passerelle

 

Pyrénées 220

Comme du velour sur la montagne

 

Pyrénées 244

Au dessus de Sainte-Engrâce

 

Pyrénées 274

Dans la gorge de Kakoueta

 

Pyrénées 280

. .

Pyrénées 324

Vieilles pierres tombales à Saint Engrâce

 

Pyrénées 328

L'art roman tel qu'en lui même.

 

Cinquième journée

Courte journée d’une seule montée entre Sainte-Engrâce et la station de Arette-la-Pierre-Saint-Martin. Montée en forêt, passage dans une gorge sauvage, puis dans des pâturages de montagnes avec vaches et chevaux. Arrivée à la frontière espagnole, paysage karstique de lapiaz, de dolines et de gouffres. A la station de ski d’Arette, buildings, câbles, pylones, pistes caillouteuses sabrant dans les forêts et les pâtures, quelle désolation pour la montagne !

Beau refuge avec gardien sympathique. Toujours avec Jean-Michel, puis avec Etienne, un randonneur genevois qui fait le HRP et qui nous parle abondamment de ses aventures de montagne et de bateau à Saint Barthelémy.

Dénivelé positif : 1200 m

Distance : 12 km

Horaire : de 9h00 à 13h00

Pyrénées 346

Départ du gîte de Ste Engrâce

Pyrénées 370

Le pic d'Anie

Pyrénées 384

Un lapiaz

Pyrénées 386

 

Le refuge de la Pierre-Saint-Martin

 

Sixième journée

Départ de refuge malgré la pluie. Le « sympathique » gardien nous fout dehors pour cause d’élection parlementaire (2ème tour). Traversée du lapiaz, passage du Pas de l’Osque où il ne faut pas rater le bon itinéraire, sinon c’est scabreux. Beaux parcours sous les Orgues de Camplong, puis en forêt, puis dans les prairies. Le chemin est extrêmement glissant suite à la pluie continue. Je prend deux pelles inattendues sur la glaise glissante comme de la glace.

Lescun, joli village aux maisons serrées. Bon gîte dépendant de l’hôtel voisin.

Diner au bistrot du village avec Jean-Michel et Etienne. Soirée électorale du 2éme tour. Tout le monde est surpris et semble content.

Dénivelé positif : 360 m

Distance : 15 km

Horaire : de 9h00 à 14h30

Pyrénées 378

 

 

Pyrénées 376

Le Pas de l'Osque

 

Pyrénées 438

De l'autre côté le Cirque de Lescun

 

Septième journée

Petit déjeuner servi précieusement à l’hôtel, avec Jean-Michel. Etienne est parti à l’aube pour prendre le bus de 11h à Estaut à 6 heures de marche d’ici. Jean-Michel a fait la Méridienne de Paris entre Dunkerque et les Pyrénées Orientales, sur les traces de Delambre et Maichin, les géographes qui, par triangulation sur toute cette distance, ont déterminé la longueur du méridien et donc du mètre.

Belle traversée des prairies de Lhers, puis dure montée en forêt vers le col de Barrancq, et descente vertigineuse vers Borcé en val d’Aspe. Magnifique village au maisons anciennes.

Arrivée au refuge communal. Pour la première fois il est assez bien rempli, 4 suisses qui s’inspectent consciencieusement pour parer aux tiques, 2 français avec qui nous allons diner à Estaut.

Dénivelé positif : 820 m

Distance : 14 km

Horaire : de 9h300 à 15h00

Pyrénées 446

Le village de Lescun

 

Pyrénées 450

Orchis dans les prairies

 

Pyrénées 474

Descente en vallée d'Aspe

 

Pyrénées 476

Je maintiendrai!

 

Pyrénées 512

Quelle belle mairie à Borcé

 

Pyrénées 520

Chapelle du pèlerinage

 

Le graphique de la rando:

graphe001

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

Nuageux n'est-il-pas?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un site au sujet de mon compagnon de quelques soirées en gîte:

http://www.routard.com/mag_invite/id_inv/220/jean_michel_...

17:48 Écrit par Jean-Pierre | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : topo, pyrenees, gr10 |  Facebook |

06/06/2007

Hulst - Overslag

La suite de mon périple à vélo le long de la frontière belgo-néerlandaise

koewacht 11
 

Rien que des prairies, des étangs, des canaux

koewacht 002

 

koewacht 005

 

koewacht 006

 

09:46 Écrit par Jean-Pierre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : velo, photos, topo, gr |  Facebook |

04/06/2007

Haute Sambre

32 Km à vélo, au départ de Lobbes.

Diner aux ruines de l'Abbaye d'Aulnes "Au Bief du Moulin", bonne table, bon service, belle situation.

Un verre à une guingette en bord de Sambre à Sars la Buissière.

 

Lobbes

Quelques photos:

Lobbes 005

 

.          .

Lobbes 003

 

.          .

Lobbes 007

 

.          .

Lobbes 014

 

.          .

Lobbes 020

 

.          .

Lobbes 019

 

11:45 Écrit par Jean-Pierre | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : velo, topo, photos |  Facebook |

Les Fourberies de Scapin

Les Fourberies de Scapin

Au théâtre des Martyrs

 

Avec Pietro Pizutti       Scapin

Benoit Van Dorslaer    Géronte

Michel Hinderyckx       Argante

Stéphanie Van Vyve    Zerbinette

Jessica Gazon              Hyacinthe

Clément Manuel           Octave

Quentin Marteau          Léandre

Tshilombo Imhotep      Silvestre

Ana Rodriguez Nérine

Frédéric Clou              Carle

Myriam Szabo Tsigane

 

Mise en scène              Cristine Delmotte

 

“Scapin est le personnage le plus intelligent de Molière, celui chez qui le plaisir d’imaginer est le plus spontanné et le plus vif. A peine un mot est-il dit, une situation évoquée que déjà la machine intellectuelle la plus merveilleusement huilée a conçu le moyen de l’exploiter. Tandis que la petite société de Naples vit selon ses lois sociales bien réglées, Scapin, génial empêcheur de tourner en rond, vient entraver son bon fonctionnement. Des fils désobéissants, des pères intransigeants, des situation complexes, un valet secourable :  le rire éclate, triomphe sans partage. »

 

Voilà encore une belle soirée de théâtre, grace à l’interprétation lumineuse donnée de Scapin, de Géronte, d’Argante. Le comique des costumes, style 1950 avec quelques ajoutes 18éme (des manchettes en dentelle, une grande fraise au  col, les bottes rouges à boucles),  le ton, le maintient des pères, le mélange du style de diction ancien et contemporain, la souplesse acrobatique de Pizutti …, tout cela fait un spectacle du pus haut comique qui marquera nos mémoires.

09:29 Écrit par Jean-Pierre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : theatre |  Facebook |

02/06/2007

Au Public

Au Théâtre "Le Public" Scène de la vie conjugale d'Ingmar Bergman.

Souvenir de ce grand metteur en scène suédois qui a bercé notre jeunesse cinéphile, maintenant au théâtre.

Vraiment, une belle pièce, bien psychologique: le désepoir humoristique, entre sourire et émotion.

Les acteurs:  Alain Leempoel et Muriel Jacobs (un peu dans le style de Liv Ulman) tous deux excellents sous tous les rapports.

JP

  • Scènes de la vie conjugale.

Comédie dramatique d’ Ingmar Bergman - Création, mise en scène Michel Kacenelenbogen, avec Alain Leempoel et Muriel Jacobs.



Marianne et Johan sont mariés depuis dix ans et vivent heureux avec leurs deux filles. Il est maître de conférence, elle est conseillère juridique spécialisée dans les problèmes de divorce. Bergman, en spectateur amusé, distille les étapes clé de la vie de couple. Il observe en amateur éclairé les travers de la vie à deux et nous raconte en jubilant quelques scènes de la vie conjugale. Les amis à dîner, la grossesse de Marianne, l’adultère de Johan. Amour, colère, tendresse, incompréhension… Ca rappelle quelque chose à quelqu’un ?! Voici la palette des sentiments colorant les moments cruciaux de la vie d’un couple, disséqués avec une précision quasi entomologique qui contraste ironiquement avec l’errance affective des personnages. Du grand art.

 

NB. pas de photos diponible sur le net, dommage!

 

Ingmar Bergman sur Wikipedia: http://fr.wikipedia.org/wiki/Ingmar_Bergman

 

 

09:00 Écrit par Jean-Pierre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : theatre |  Facebook |

01/06/2007

Photos à Forest

 

Saint-Augustin à l'Altitude Cent.

Forest 009

 

 

Forest 019

 

Le Wiels, les anciennes brasseries Wielemans-Ceuppens et le nouveau Centre d'Arts contemporains de Bruxelles.

Forest 022

 

A l'ancienne abbaye de Forest, place Saint Denis

Forest 032

 

Forest 037

 

J'ai un penchant pour cette photo!

Forest 035

 

 

16:25 Écrit par Jean-Pierre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : photos |  Facebook |