20/08/2007

Mario Vargas Llosa

 

 

Les cahiers de don Rigoberto

Vargas

 

Voici un roman "coquin" de Mario Vargas Llosa, écrivain Péruvien.

http://www.mvargasllosa.com/

Don Rigoberto et Doña Lucrecia vivent séparés, suite à un « faute » que madame aurait commise avec son fûté beau-fils Fonfon, le fils de Rigoberto. Durant cette séparation Monsieur ne pense qu’à Madame et Madame ne pense qu’à Monsieur, malgrès quelques péripéties intermédiaires.

Quand à Fonfon, admirateur inconditionnel du peintre vienneois «érotomane décadent» Egon Schiele, il n’a de cesse de les raccomoder subtilement, en écrivant des lettres anonymes à l’un et à l’autre tout en suggérant à chacun qu’elles pourraient bien venir de l’autre.

Celà nous vaut quelques belles pages où Vargas Llosa déchaine une érudition insondable.

schielschiele_scornful

 

 

21:39 Écrit par Jean-Pierre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : livres |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.